Top 5 des ingrédients cosmétiques à éviter

Top 5 des ingrédients cosmétiques à éviter

natural-skin-rejuvenating

Les ingrédients à bannir de votre salle de bain!

Vous ne le savez probablement pas, mais les produits de votre salle de bain contiennent presque autant de produits chimiques que vos produits d’entretiens pour la maison. Tous les jours, chacun d’entre nous utilise les cosmétiques sous différentes formes. Pourtant, une grande partie d’entre eux contiennent des ingrédients plus que douteux!

Parmi les produits chimiques utilisés dans la fabrication des cosmétiques, on retrouve des allergènes, des perturbateurs endocriniens ou encore des agents cancérigènes.

Lorsque l’on considère la longue liste des ingrédients à bannir, changer ses habitudes peut sembler difficile! Pas de panique, commencez par regarder ces 5 composants communs et potentiellement dangereux.

Parfum

Bien que cela semble assez inoffensif, lire «parfum» sur votre flacon de cosmétique peut en réalité cacher une multitude de composants chimiques. Fragrance est l’un des ingrédients cosmétiques les plus répandus sur le marché. Même les produits qui prétendent être «tout naturel» ou «non parfumé» peuvent contenir cet ingrédient.

La mention « secret commercial » attribuée à la composition des parfums, rend possible une opacité certaine de la part des entreprises de cosmétiques. Pourtant les tests ont montré que l’indication «parfum» est souvent constituée d’une concoction de produits chimiques.

Certains de ces produits chimiques ne sont qu’allergènes ou irritants, mais d’autres ont des propriétés plus graves et peuvent être considérés comme des perturbateurs hormonaux.

Les produits dont l’étiquette contient les mots « parfum », « arôme » ou « phtalates » sont à éviter fortement. Opter davantage pour des produits contenant 100% d’huiles essentielles pures (sauf en cas de grossesse, les huiles sont dangereuses).

Triclosan

Le Triclosan est un ingrédient courant dans les articles de soins antibactériens tels que le désinfectant pour les mains, savon pour les mains, anti-transpirant, dentifrice et rince-bouche. Perturbateur endocrinien, le Triclosan a la capacité d’interférer avec le fonctionnement de la thyroïde, la fonction du système immunitaire et même le développement du fœtus. Il est largement utilisé pour ses propriétés antibactériennes et antivirales.

Il est donc important de vérifiez les étiquettes des produits pouvant contenir du Triclosan, Chloro, Phénol, ou Irgasan.

Paraben

Agent de conservation, le Paraben est un ingrédient incroyablement commun pour les produits de soins tels que les lotions et shampooings. Il est un moyen pas cher et facile de prolonger la durée de vie d’un produit. Malheureusement, le Paraben n’est pas seulement un conservateur, mais aussi un perturbateur endocrinien lié à des irrégularités de développement, des infertilités et des allergies. Le Paraben est facilement absorbé par la peau, le sang et le système digestif. Heureusement, la sensibilisation commence à évoluer, et de plus en plus d’entreprises commencent à retirer cet agent de leurs produits.

Palmitate de rétinol

Palmitate de rétinol est un ingrédient particulièrement dangereux, non seulement pour ses effets négatifs, mais pour ses bienfaits, aussi. Forme de vitamine A, le Palmitate de rétinol a des propriétés antioxydants et anti-âges qui en font l’ingrédient favori des entreprises de cosmétiques. Malheureusement, le Palmitate de rétinol est également photocarcinogène, ce qui signifie que lorsqu’il est exposé à la lumière du soleil, il peut effectivement accélérer le développement de tumeurs malignes de la peau. Encore plus effrayant, de nombreux écrans solaires utilisent le Palmitate de rétinol pour ses propriétés anti-âge!

SLS et SLES

Sulfate de sodium lauryl (SLS) et le Sulfate de laureth de sodium (SLES) sont généralement trouvés dans les shampooings, nettoyants et dentifrices. Ces ingrédients sont considérés comme des agents tensio-actifs, et sont utilisés pour leur capacité à la fois à créer la mousse de shampooing et les « mousses » à savon liquide. Malheureusement, SLS et SLES peuvent dessécher la peau et provoquer des irritations cutanées allant des rougeurs aux aphtes. Bien que cela ne semble pas terriblement inquiétant, considérez ceci: Dans un effort pour rendre les effets du SLS et du SLES moins nocif, les fabricants ont mis au point un processus appelé éthoxylation pour ce type de produit – le sous-produit de la création, le 1,4-dioxane, est un cancérigène chimique pour lequel on a des soupçons de toxicité pour le système respiratoire et rénale.

Méfiez-vous des étiquettes qui mentionnent Sodium laureth sulfate, Laurylsulfate de sodium, Acide sulfurique de sel de sodium, ou Ester monododécylique.

Laisser un commentaire